Chez Nākd l'alimentation saine est notre priorité. D'ailleurs, certains pour s'assurer d'être en pleine santé, vont faire la chasse aux graisses. Le principal est d'être vigilant face au surpoids. Mais un régime pauvre en graisse n'est finalement pas synonyme de bien-être. On vous explique tout sur ce grand méchant gras, pour de nouveau l'apprécier et arrêter de culpabiliser.

Qu'est-ce que le surpoids ?

D'après la Haute Autorité de Santé, il y a surpoids ou obésité lorsque le gras stocké peut s'avérer mauvais pour la santé physique, et non obligatoirement pour la santé mentale. Selon le nutritionniste et diététicien, Maxime Régnier, il existe deux types de graisse de stockage dans le corps. La graisse blanche, à 98-99%, qui est une réserve d'énergie mobilisable et la graisse brune, à 1-2% qui, elle, permet de maintenir une certaine chaleur corporelle. « Pour l'anecdote les ours blancs sont constitués à plus de 50% de graisse brune. »

En France, une personne sur deux est en surpoids. Ces personnes sont alors plus touchées par des maladies telles que le diabète, le cholestérol ou les troubles cardiovasculaires. Mais aussi par les risques d'isolement social ou de baisse de l'estime de soi.

La graisse, un élément vital

Nos cellules sont constituées de gras. Maxime Régnier précise que « nous avons besoin que 30 à 40% de nos calories journalières soient apportées sous forme de lipides, c'est-à-dire de gras. » Nous avons donc besoin de cet élément pour absorber certains nutriments et fournir de l'énergie à notre corps.

Une femme avec une corpulence normale, c'est-à-dire un IMC compris entre 18,5 et 25, va être constituée de 20 à 25% de graisse. C'est une nécessité pour la reproduction. Les hommes, quant à eux, auront une moyenne de 15% de graisse.

Quelle graisse est bonne ?

Il n'y a finalement pas de mauvaise graisse. Mais surtout des graisses à privilégier. Ce sont « celles qui contiennent beaucoup d'acides gras insaturés, c'est-à-dire des oméga-3 et des oméga-6 » rappelle notre diététicien et nutritionniste.

Les grandes sources de graisses insaturées comprennent :
> Les noix et graines
> Les huiles de tournesol et d'olive
> Les avocats

Pour éviter d'exposer notre corps aux risques du surpoids, il suffit de prendre des habitudes vie saine en privilégiant les graisses insaturées. Pour rappel, les barres Nākd sont à base de dattes, de noix et de fruits. C'est-à-dire que des bonnes choses pour le corps !

Marine Hagège